SARS-CoV-2

Les groupes sanguins A plus à risques ?  Abonné

Par
Publié le 14/04/2020

Une étude chinoise menée dans trois hôpitaux, deux à Wuhan et un à Shenzhen, et incluant 2 173 patients montre une forte prévalence des groupes sanguins A et une faible présence des groupes sanguins O, en comparaison d’un panel de plus de 27 000 personnes non infectées vivant dans ces deux villes. Les chercheurs émettent l’hypothèse que les anticorps A (ou anti-A), qui sont produits par les groupes sanguins O et B, pourraient interférer entre l’enveloppe du coronavirus et son récepteur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte