Ruptures d’approvisionnement

Les grossistes contre un projet de décret  Abonné

Publié le 16/02/2012

LA CHAMBRE syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP) s’insurge contre un projet de décret visant à résoudre le problème des ruptures d’approvisionnement en durcissant les obligations pesant sur les répartiteurs : approvisionnement exclusif du marché national, renforcement des astreintes… D’accord pour « garantir aux patients l’accès à leur traitement, elle déplore la vision erronée sur laquelle reposent les solutions radicales proposées par le gouvernement ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte