Les Giphar déjà pharmacovigilants  Abonné

Publié le 14/02/2011

Certains groupements de pharmaciens se sont déjà engagés dans la pharmacovigilance. Depuis 2007, les adhérents du Giphar disposent ainsi d’un logiciel de recueil d’effets indésirables intégré à leur poste de travail. « Ce logiciel permet au pharmacien Giphar, lors d’un signalement au comptoir d’un effet secondaire rencontré par un patient, de réaliser directement sa déclaration selon le modèle Cerfa sur son poste informatique, explique le groupement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte