Mars

Les fraudeurs dans le collimateur  Abonné

Publié le 07/01/2013

L’assurance-maladie intensifie sa lutte anti-fraude et n’épargne pas les pharmaciens indélicats, jugés responsables d’un préjudice financier estimé à 4,9 millions d’euros en 2011, soit 58 % de plus qu’en 2010. Mi-mars, une pharmacie de 1 000 m2, présentée comme le « premier supermarché du médicament » crée la polémique : prix bas et logique de grande surface semblent incompatibles avec les nouvelles missions des officinaux. Dans le cadre des négociations de la nouvelle convention, la piste d’un paiement à la performance pour la substitution générique est explorée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte