Complémentaires santé

Les Français hésitent à s’assurer pour le petit risque  Abonné

Publié le 07/12/2009
Les partenariats entre pharmaciens et assureurs santé se développent sur la médication familiale, mais Philippe Quique (AG2R La Mondiale) reste prudent. Attentif et présent sur ce marché, il livre les résultats d’une étude sur l’utilisation du forfait bien-être par ses assurés.

SPÉCIALISTE de l’assurance de personnes (prévoyance, santé, épargne, retraite), AG2R compte 8 millions d’assurés, dont 2 millions de bénéficiaires en complémentaire santé. Or, en 2007, puis en 2008, le groupe a procédé à la refonte de la gamme de services destinés aux retraités et aux actifs avec l’offre Flexeo. « Nous avons mis en place, dès la garantie de base (hors low-cost) un forfait bien-être. Les bénéficiaires peuvent être remboursés jusqu’à 50 euros par an sur certains actes », explique Philippe Quique, directeur du développement des services AG2R La Mondiale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte