Une enquête IFOP/PHR

Les Français favorables à de nouveaux services en pharmacie  Abonné

Publié le 20/10/2011
S’ils sollicitent principalement leur pharmacien pour un renouvellement de médicaments ou suite à une prescription médicale, les Français sont néanmoins favorables à la mise en place de nouveaux services à l’officine, comme la préparation de doses à administrer ou la livraison à domicile de médicaments.

UNE ENQUÊTE* menée par l’institut de sondage IFOP pour le groupe PHR, révèle que les pharmaciens gardent un niveau de confiance très élevé (94 %) auprès de leurs patients, proche de celui des médecins (97 %). Cependant, le pharmacien n’est pas encore perçu comme un acteur de premier recours dans le parcours de soins. L’enquête montre en effet que les patients s’adressent plus volontiers à leur médecin plutôt qu’à leur pharmacien pour ajuster un traitement (94 %), obtenir des conseils sur un renouvellement d’ordonnance (73 %) ou évoquer les effets secondaires d’un traitement (72 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte