Humeur

Les forains et moi  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 09/11/2017

Je ne suis pas leur client, mais je n'ai rien contre les forains. Je suis coïncé dans le différend qui les oppose à la mairie de Paris. Je n'ai rien contre Anne Hidalgo, mais, en déchaînant la colère des forains, elle m'empêche d'aller travailler. Je ne saurais trop les inciter à se mettre d'accord et, s'ils n'en sont pas capables,  à aller régler leur différend au bois de Boulogne, à six heures du matin, sous la forme d'un duel entre la maire de Paris et Marcel Campion. Que le meilleur gagne sans que je doive en payer le prix.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte