Les enseignements de l'affaire LEVOTHYROX  Abonné

Par
Publié le 29/04/2019

Deux ans après le début du dossier LEVOTHYROX, l'arsenal thérapeutique français pour le traitement de l'hypothyroïdie s'est élargi et compte quatre spécialités de lévothyroxine, sans compter l'ancienne formulation de LEVOTHYROX disponible sous le nom EUTHYROX. Pour le président de la SFE, le professeur Patrice Rodien, la mise à disposition de ces alternatives facilite l'adaptation du traitement lorsqu'un médicament ne convient pas. Pourtant, la SFE s'attend à une réactivation des difficultés en fin d'année, avec l'arrêt programmé de l'importation d'EUTHYROX.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte