À la 12e Journée de l’économie de l’officine

Les enjeux de la nouvelle rémunération  Abonné

Publié le 03/10/2011
La situation économique ne s’améliore pas, selon les derniers chiffres présentés par la FSPF* à l’occasion de la 12e Journée de l’économie de l’officine organisée par « le Quotidien ». Et la tendance ne devrait pas s’améliorer l’an prochain, avec les nouvelles ponctions prévues sur le poste médicament. Dans ce contexte, l’introduction d’une part d’honoraire dans la rémunération devient pour beaucoup une question de survie du réseau.

CHAQUE année, les indicateurs économiques de l’officine s’enfoncent un peu plus dans le rouge. Et 2010 n’échappe pas à la règle, selon les derniers chiffres présentés par le président de la commission Économie de la FSPF*, Philippe Besset, à l’occasion de la Journée de l’économie organisée par « le Quotidien ». Pour la première fois, l’évolution du chiffre d’affaires officinal passe en effet sous la barre du zéro. Déjà, la marge baissait régulièrement mais, fait inédit, l’activité est désormais aussi en recul.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte