Les enfants refusent les aliments sains au profit du goût

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 03/06/2014

Plus on dit à un enfant qu’un aliment est bon pour sa santé, moins il aura envie d’en manger. Ce sont les conclusions d’une étude menée par des chercheurs de la Booth School of Business, à paraître prochainement dans le Journal of Consumer Health. En effet, « les enfants d’âge préscolaire pensent que la nourriture ne peut pas à la fois leur procurer une meilleure santé et être délicieuse », ce qui les conduit à croire qu’un aliment sain n’est forcément pas bon pour leurs papilles. L’expérience a été menée auprès de 270 enfants répartis en trois groupes. Le premier a entendu l’histoire d’une fillette qui mangeait des aliments parce qu’ils étaient bénéfiques pour elle. Le deuxième groupe a suivi l’histoire d’une fillette qui mangeait des aliments parce qu’ils étaient savoureux. Le dernier groupe a écouté l’histoire d’une fillette qui mangeait sans en expliquer la raison. Or, la plupart des enfants du deuxième groupe ont davantage mangé, et un certain nombre du troisième groupe également. En revanche, le premier groupe n’a pas été incité à manger plus. L’étude précise que ce comportement disparaît avec l’âge, les enfants perdant l’habitude de se fier à la saveur pour décider quoi manger.


Source : lequotidiendupharmacien.fr