Grands conditionnements et économies

Les doutes de l’USPO  Abonné

Publié le 31/08/2009

L’UNION des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) ne décolère pas contre les emballages trimestriels qui, selon le syndicat, font perdre aux pharmaciens entre 25 et 40 % de marge à chaque grand conditionnement qu’ils délivrent. Pire, l’USPO estime qu’ils sont loin de générer les économies escomptées. Son président délégué, Gilles Bonnefond, explique en effet que de nombreux patients changent de traitement au cours de l’année avant même d’avoir fini leurs boîtes de trois mois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte