LIVRES - Romans et religions

Les doctrines au crible de l’imaginaire  Abonné

Publié le 09/06/2011
La religion n’est plus un tabou, pour certains écrivains en tout cas, qui n’hésitent pas à choisir comme héros des saints et des saintes et même plus et à nous faire partager de pieux mystères. Il en résulte récits, romans et même thrillers.

JEAN-GUY SOUMY est l’auteur d’une vingtaine de romans aux thèmes originaux : après « le Congrès », transposé en film que l’on verra dans quelques mois (une épreuve, en 1685, à Versailles, durant laquelle un mari, accusé d’impuissance, car une union non consommée est alors considérée comme une offense aux saints sacrements du mariage, est sommé d’honorer publiquement son épouse), il nous surprend avec « les Mariés du Purgatoire » (1), qui se situe au Moyen Âge. Trois jours après son mariage, la jeune Mahaut de Belval se tue dans un accident de cheval.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte