Les dix mesures  Abonné

Publié le 14/09/2009

? Mettre en place un coordinateur chargé de recenser les décès par mort encéphalique de façon à obtenir une vision juste de ces décès en France, région par région.

? Comprendre la disparité sur le nombre de prélèvements d’organes effectués entre les régions et entre les établissements d’une même région.

? Favoriser les avancées technologiques et soutenir financièrement les programmes de recherche sur le prélèvement et la transplantation, notamment avec la contribution de l’Agence nationale de la recherche et de la générosité du grand public.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte