Offre de soins

Les disparités régionales s’amplifient  Abonné

Publié le 19/01/2012
Le territoire français est marqué par de grandes variations régionales en terme de démographie médicale, mais aussi de prescriptions. C’est ce que démontre une étude de l’institut IMS Health, présentée par Marie-Christine Didier lors du Forum des pharmaciens de Toulouse. Analyse du premier volet de cette étude, axé sur la démographie.

ON COMPTAIT 264 466 médecins au 1er janvier 2011, soit, en moyenne, 307 médecins pour 100 000 habitants, d’après le Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM). C’est presque trois fois plus qu’en 1968, où on dénombrait 118 médecins pour 100 000 habitants. Cependant, cette moyenne cache des situations très disparates, avec des effectifs qui varient quasiment du simple au double entre la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (132 médecins pour 100 000 habitants) et la Seine-et-Marne par exemple (87) (voir carte 1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte