Les dépenses de médicaments en baisse de 0,8 %

Publié le 29/05/2013

Pour la première année, les remboursements de médicaments de ville ont diminué de 0,8 % en 2012. Ils ont représenté 22,66 milliards d’euros, contre 22,84 milliards d’euros en 2011. L’assurance-maladie, qui révèle aujourd’hui ces chiffres, explique ces résultats par trois principaux facteurs : des baisses tarifaires significatives, le développement des génériques et une baisse des volumes. Les baisses de prix ont permis une économie de plus de 830 millions d’euros, contre 479 millions d’euros en 2011. Les accords conventionnels entre l’assurance-maladie et les syndicats de pharmaciens d’officine ont permis d’augmenter de 12 points le taux de substitution générique, ce qui a généré une économie d’1,5 milliard d’euros, un montant deux fois plus élevé qu’en 2007. Enfin, la baisse des volumes, déjà observée en 2011 (-0,8 %), s’est poursuivie en 2012 et atteint -1,3 %. En parallèle, l’assurance-maladie observe une concentration de la dépense sur certaines classes thérapeutiques et médicaments, notamment ceux prescrits pour des pathologies lourdes et graves.

QUOTIPHARM.COM, LE 29/05/2013

Source : lequotidiendupharmacien.fr