Médicaments de ville

Les dépenses baissent de 0,8 % en 2012  Abonné

Publié le 03/06/2013
Pour la première année, les remboursements de médicaments de ville ont baissé en 2012, selon les dernières statistiques de l’assurance-maladie. En parallèle, les dépenses se concentrent sur certaines classes thérapeutiques ou médicaments, notamment pour des pathologies lourdes.
La baisse atteint 1,6 % pour les ventes en pharmacie

La baisse atteint 1,6 % pour les ventes en pharmacie
Crédit photo : S. TOUBON

« 2012 est une année inédite pour les dépenses de santé », s’est félicité Mathilde Lignot-Leloup, chargée de l’organisation des soins à l’assurance-maladie, lors de la présentation des chiffres annuels des dépenses de médicaments. Les remboursements de médicaments de ville ont en effet baissé de 0,8 %, pour atteindre 22,66 milliards d’euros, contre 22,84 milliards en 2011, année de stabilité des dépenses. La baisse est encore plus marquée, -1,6 %, lorsque seuls les médicaments vendus en officine sont pris en compte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte