Cour des comptes

Les dentistes blâmés, les pharmaciens loués  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 13/02/2017

Dans son rapport annuel 2017, la Cour des comptes pointe à plusieurs reprises de graves dérives dans la gouvernance de l’Ordre national des chirurgiens-dentistes à laquelle elle reproche, opacité, pratiques dispendieuses de cadeaux, confusion avec les missions syndicales, absence de parité, cotisations inflationnistes…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte