Les chiffres de l’insécurité en officine  Abonné

Publié le 24/10/2011

SELON les chiffres recensés par l’Ordre sur les six premiers mois de l’année 2011, 50 % des déclarations concernent des cambriolages (ou des tentatives). Dans plus de 40 % des cas, il s’agit de menaces ou d’agressions verbales, les agressions physiques intervenant tout de même dans près de 9 %. Quant aux vols à main armée, ils représentent près de 9 % déclarations. Ces agressions sont généralement sans gravité pour les victimes (32 %), même si environ 4 % entraînent un arrêt de travail. À noter que pratiquement 7 fois sur 10, le pharmacien porte plainte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte