Assurance-maladie en Allemagne

Les caisses sont pleines, celles des pharmaciens se vident  Abonné

Publié le 09/07/2012
En dépit des excédents toujours plus importants de l’assurance-maladie allemande, qui devraient atteindre en fin d’année la somme rondelette de 27 milliards d’euros, contre 20 au début 2012, les pouvoirs publics refusent toujours d’augmenter la rémunération des pharmaciens, qui lancent ces jours-ci une campagne de communication sur le thème de l’économie et de la disparition des officines.
L’affiche de la campagne....

L’affiche de la campagne....
Crédit photo : dr

ALORS QUE les bonnes nouvelles sur les finances de l’assurance-maladie en Allemagne ne cessent de se multiplier, la dernière étant une baisse de 2,2 % des dépenses pharmaceutiques en mai 2012 par rapport à mai 2011, les pharmaciens, eux, se sentent de plus en plus le dos au mur : bloqué depuis 2004, leur honoraire de 8,10 euros par boîte ne suffit plus, selon eux, à financer toutes les missions de leurs officines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte