« Les Beaux lendemains de Saint-Chanas »  Abonné

Publié le 17/01/2019

Le roman se déroule en 1919. Un jeune lieutenant démobilisé revient sur le domaine de son ami, le Comte de Lavera. Il y retrouve un homme aveugle (gazé à la guerre), une veuve, un orphelin… Pour échapper à ses propres traumatismes de guerre, il se dévoue pour eux et leur redonne foi en la vie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte