Un moyen écolo pour lutter contre les papillons

Les ailes du désir  Abonné

Publié le 19/04/2010

C’EST à une bien étrange opération que viennent de se prêter les viticulteurs champenois de la « côte des blancs », prestigieux terroir situé au sud d’Epernay. Pendant plusieurs jours, une centaine d’entre eux ont arpenté quelque 800 hectares de vignes pour y disperser une pluie de capsules. À l’intérieur, des phéromones sexuelles. Pas de n’importe quelle espèce, puisqu’il s’agit de celles émises par les femelles d’un papillon nocturne, le cochylis. L’objectif de l’opération : saturer l’air avec la substance pour attirer les mâles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte