Un entretien avec Joachim Fausto Ferreira, président d’Alliance Healthcare France

L’équilibre économique de la répartition est menacé  Abonné

Publié le 16/07/2015
Pharmacien de formation et copropriétaire d’une pharmacie au Portugal, Joachim Fausto Ferreira a pris la présidence d’Alliance Healtchcare France en 2011 et celle de la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP) depuis un an. Il livre sa vision de l’activité française.
Le Quotidien du Pharmacien.- La répartition pharmaceutique alerte depuis plusieurs années sur sa situation économique. Où en êtes-vous ?

Joachim Fausto Ferreira.- La situation économique des répartiteurs ne va pas s’améliorer tant que la rémunération sera connectée au prix du médicament. Dès que les pouvoirs publics veulent encadrer le déficit budgétaire de la Sécurité sociale par une baisse de prix, la répartition est impactée, comme tous les acteurs de la chaîne. Ce n’est malheureusement pas le seul problème.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte