Congrès Népenthès

L’enseigne, facteur de croissance  Abonné

Publié le 17/11/2014
Année de transformation, de réforme, de modernisation… Les projets sont au rendez-vous pour 2015 et Népenthès, qui vient de tenir son congrès à Biarritz, a bien l’intention d’en faire « l’an 1 des enseignes ». Considérant que la pharmacie a bien failli tout perdre avant la mobilisation du 30 septembre, il appelle les officinaux à ne pas en rester là. Et à ne pas rester seuls.

« NOUS SOMMES à l’an 1 des enseignes », répète à l’envi Christian Grenier, président de Népenthès. « Seuls les groupements fédérés, disciplinés et qui ont des outils mutualisés existeront. Seuls les groupements d’envergure nationale comme Népenthès pourront apporter de vraies solutions pérennes. » Il s’est, pour sa part, largement recentré sur l’efficacité de son réseau en exigeant de ses adhérents un engagement exclusif et en accentuant son incitation à l’affiliation à l’une de ses enseignes (Népenthès et Proxipharma).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte