L’élimination virale  Abonné

Publié le 02/04/2009

La recherche sur les iPS va vite. Le 6 mars, « le Quotidien » rapportait un travail publié dans « Cell » : des chercheurs avaient obtenu, à l’aide d’un vecteur viral, des iPS à partir de fibroblastes de sujets atteints de la maladie de Parkinson. Puis, grâce à une enzyme, la Cre-recombinase, ils avaient excisé les vecteurs viraux intégrés dans l’ADN cellulaire. Un nouveau pas est franchi avec la technique utilisant un plasmide, décrite aujourd’hui dans « Science ».


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2652