Nominations

L’effet Mediator  Abonné

Publié le 02/12/2010

L’ÉMOI soulevé autour du médicament Mediator a des conséquences inattendues sur les nominations dans la haute administration de la Santé. Ainsi, le président de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS), Jean Marimbert, qui devait succéder à Noël Renaudin à la tête du Comité économique des produits de santé (CEPS), reste finalement à son poste jusqu’à nouvel ordre. Du coup, Noël Renaudin, qui était donné partant pour la Haute autorité de santé (HAS), est reconduit dans ses fonctions de directeur du CEPS.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2794