Leclerc veut vendre des OTC 25 à 30 % moins chers

Publié le 04/02/2013

Leclerc persiste à vouloir vendre des médicaments non remboursés dans ses magasins, 25 % à 30 % moins chers qu’en pharmacie. Intervenant sur Canal+, Michel-Edouard Leclerc a, une nouvelle fois, rappelé avoir déjà des pharmaciens pour vendre de la parapharmacie dans ses centres. « À partir du moment où ils sont chez nous, nous ambitionnons de vendre des médicaments, a-t-il indiqué, notamment les médicaments qui ne sont plus remboursés, qui ne sont plus remboursables », soulignant qu’il s’agit d’un « coup dur pour le pouvoir d’achat des patients, des consommateurs ». Il a affirmé que son groupe « va vendre moins cher, entre 25 et 30 % par rapport à un prix d’officine ». Il estime que, « aujourd’hui, il n’y a pas vraiment beaucoup de concurrence entre les officines, il y a un écart de un à deux dans le prix des produits de pharmacie. Donc, on va essayer de mettre un peu de concurrence dans ce secteur », affirme-t-il. Il a relevé que la santé et la culture représentaient pour lui « deux vecteurs » d’expansion du groupe.

Quotipharm.com, le 04/02/2013

Source : lequotidiendupharmacien.fr