Les pharmaciens dénoncent une campagne mensongère

Leclerc est-il vraiment moins cher ?  Abonné

Publié le 08/12/2011
Michel-Edouard Leclerc revient à la charge avec une nouvelle publicité comparant les prix des produits de parapharmacie. But ultime de la démarche ? Obtenir le droit de vendre des médicaments « à prix Leclerc ». Mais les groupements de pharmaciens incriminés dans son étude ne sont pas décidés à se laisser faire.
L’affiche contestée

L’affiche contestée
Crédit photo : dr

APRÈS L’ENQUÊTE avortée de l’UFC-Que Choisir sur les prix du libre accès, les officines sont confrontées à une nouvelle campagne de communication de Michel-Edouard Leclerc. Son objectif reste inchangé : obtenir le droit de vendre des médicaments dans ses parapharmacies. Pour cela, il joue sur la corde économique, en affirmant qu’il appliquera des prix moins élevés qu’en pharmacie. Pour le prouver, il propose un comparateur de prix (relevés entre le 19 septembre et le 13 octobre 2011) sur 116 produits de parapharmacies vendus dans 12 réseaux différents, dont 5 groupements de pharmacies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte