Leclerc assigné en justice pour une nouvelle campagne

Publié le 28/11/2012

Univers pharmacie et l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO) donnent de nouveau rendez-vous à Michel-Edouard Leclerc devant le tribunal. La raison ? Une nouvelle campagne* de Leclerc pour réclamer la possibilité de vendre des médicaments non remboursés « à prix E. Leclerc ». Une offensive de plus, qui ne laisse pas les pharmaciens indifférents. Univers pharmacie et l’UDGPO sont donc immédiatement montés au créneau et viennent d’être autorisés par le tribunal de grande instance de Colmar à assigner en urgence sur le fond la société coopérative des groupements d’achat des centres Leclerc (SC Galec). L’audience est prévue le 13 décembre à 10 h 30. Les pharmaciens entendent bien faire condamner la campagne de publicité de Leclerc sur les médicaments, qui est, selon eux, « trompeuse pour le consommateur et dangereuse en termes de santé publique ». « Ils utilisent de fausses allégations santé », s’insurge Daniel Buchinger, qui aimerait que l’Ordre des pharmaciens et les syndicats se joignent à eux dans cette bataille.

*Campagne visible sur le site : www.quiestlemoinscher.com/sesoigner
QUOTIPHARM.COM, LE 28/11/2012

Source : lequotidiendupharmacien.fr