Le tour du monde des services pharmaceutiques  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 03/10/2016
Dans son cinquième « Grand dossier », Giphar passe en revue différents services autorisés aux pharmaciens dans le monde. Une source d’inspiration dans de nombreux domaines pour la pharmacie française.

Au Québec, première destination de Giphar, les pharmaciens peuvent désormais prolonger une ordonnance, prescrire une analyse biologique et même prescrire des médicaments dans douze cas mineurs. S’ils ne sont pas autorisés à vacciner, contrairement à leurs autres confrères canadiens, ils peuvent employer une infirmière pour le faire, dont le champ d’intervention comprend le soin des plaies, l’évaluation des otites avec un otoscope ou encore le TROD angine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte