Le temps des saltimbanques  Abonné

Publié le 06/06/2011

Mais qu’est-ce qui a pris à Géraldine Maillet d’abandonner la quiétude de son statut d’auteure chouchoutée (après « Presque top model » et « French Manucure ») pour se lancer dans le cinéma ? Une envie irrésistible d’en découdre certainement et, on le sait après la lecture de « Il ferait quoi Tarantino à ma place ? » (1), beaucoup d’inconscience et encore plus de passion. Car le livre est le making of de la préparation de son premier film, avec toutes les embûches, les (dé)illusions, les impostures et les hypocrisies auxquelles elle a été confrontée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte