Le taux de TVA des préservatifs va baisser de 7 à 5,5 %

Par
Publié le 02/12/2013

Le gouvernement a annoncé dimanche, à l’occasion de la Journée mondiale contre le sida, son intention de baisser le prix des préservatifs pour relancer leur usage notamment chez les jeunes. « Le gouvernement veut donner un signal fort : leur prix va diminuer. Au lieu d’augmenter au 1er janvier comme cela était prévu, le taux de TVA qui leur est appliqué va baisser de 7 à 5,5 % », a annoncé la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Souhaitant « que les fabricants jouent le jeu en répercutant cette diminution », la ministre chiffre l’économie à « dix ou vingt centimes d’euros par boîte ».

Selon l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), l’usage du préservatif est en baisse, notamment parmi les populations les plus concernées par les infections sexuellement transmissibles (IST), principalement les jeunes, les homosexuels masculins et les migrants d’Afrique subsaharienne. Le directeur de l’Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales (ANRS), Jean-François Delfraissy, a salué la décision gouvernementale, en soulignant que le préservatif était « la pierre angulaire de la prévention ». Au contraire, pour les associations, telles AIDES et Act-Up, l’initiative qu’elles qualifient de « goutte d’eau » reste encore très insuffisante.


Source : lequotidiendupharmacien.fr