Suites d’AVC

Le taï-chi contre les troubles de l’équilibre  Abonné

Publié le 02/04/2009

La pratique du taï-chi, méthode peu coûteuse et praticable à domicile, permet d’apporter une aide à la rééducation du handicap après un AVC, en améliorant les troubles de l’équilibre. Christina Hui-Chan et coll. ont réalisé une étude à Hong Kong chez 136 personnes qui avaient souffert d’un AVC plus de six mois auparavant. Un groupe a pratiqué du taï-chi : respiration, étirements et divers exercices en position assise, en marchant, avec aussi un entraînement des fonctions de mémorisation et de raisonnement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte