Exacerbation de BPCO

Le tabac modifie la réaction immune  Abonné

Publié le 16/04/2009

NON SEULEMENT la cigarette est le principal responsable de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), mais en plus elle modifie la réponse immune lors d’un épisode d’exacerbation. Constat d’une équipe américano-canadienne après des travaux expérimentaux menés chez la souris.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte