Île musée, île verger

Le Sri Lanka, perle de l’océan Indien  Abonné

Publié le 18/10/2012
Après des décennies de guerre civile et un terrible tsunami, l’île-jardin reprend son souffle. On rapporte à nouveau des odeurs poivrées, des visages souriants et la fascination des musées au cœur de la jungle.
Une " demoiselle de Sigiriya »

Une " demoiselle de Sigiriya »
Crédit photo : B. BARBIER

Champs de thé dans la région de Nuwara Eliya

Champs de thé dans la région de Nuwara Eliya
Crédit photo : B. BARBIER

Sur la côte sud, pêcheur à échasses

Sur la côte sud, pêcheur à échasses
Crédit photo : B. BARBIER

Statue d'Ananda, à Polonnaruwa

Statue d'Ananda, à Polonnaruwa
Crédit photo : BB

Le dagoba Ruvanvelisaya, à Anuradhapura

Le dagoba Ruvanvelisaya, à Anuradhapura
Crédit photo : B. BARBIER

Le temple de la Dent, à Kandy

Le temple de la Dent, à Kandy
Crédit photo : B. BARBIER

LES BRITANNIQUES, qui sont restés ici un siècle et demi, succédant aux Hollandais et aux Portugais, aimaient cette île exotique où tout pousse sans retenue. Dans le parc botanique de Peradeniya, à une heure de route de Kandy, ils ont rassemblé plusieurs milliers d’essences exubérantes, à la manière d’un jardin anglais?: flamboyants de Madagascar, palmiers royaux importés de Panama, arbustes à épices, forêt de bambous.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte