Rentrée littéraire

Le romanesque fait peau neuve  Abonné

Publié le 09/09/2013
Bien que le nombre de livres soit en baisse de 14 % par rapport à l’an dernier, la rentrée romanesque automnale reste impressionnante, avec 555 titres à paraître entre août et octobre (357 romans français et 198 romans étrangers). Une floraison qui se place sous le signe de la découverte, avec pas moins de 86 premiers romans (contre 69 en 2012), dont beaucoup dessinent un noir tableau de la société actuelle, entre crise, exclusion, addictions.
Christophe Ono-dit-Biot

Christophe Ono-dit-Biot
Crédit photo : DR

Jean d'Ormesson

Jean d'Ormesson
Crédit photo : DR

Éric-Emmanuel Schmitt

Éric-Emmanuel Schmitt
Crédit photo : DR

Nancy Huston

Nancy Huston
Crédit photo : DR

Marie Darrieussecq

Marie Darrieussecq
Crédit photo : DR

ENCADRANT les nouveaux auteurs, on retrouve des écrivains connus et reconnus, et parfois leurs personnages. Ainsi de Solange, introduite dans « Clèves » par Marie Darrieussecq et qui, dans « Il faut beaucoup aimer les hommes » (P.O.L.), suit au Congo un homme de couleur pour tourner un film et dénoncer une vision fausse et imposée sur les Noirs et les femmes. Dans « le Marcheur de Fès : récit » (Calmann-Lévy), Éric Fottorino nous mène sur les traces de son père biologique, Moshe-Moïse le Fassi, devenu Maurice le Français.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte