Assurance-maladie

Le régime local d’Alsace et de Moselle est-il un modèle ?  Abonné

Publié le 19/03/2012
Héritage de l’histoire complexe de l’ancienne Alsace-Lorraine, le régime local d’assurance-maladie d’Alsace et de Moselle fonctionne comme une mutuelle obligatoire, et prend en charge, moyennant une cotisation fixée à 1,5 % du salaire et des retraites, tous les soins médicaux et les hospitalisations à 100 %, ainsi que tous les médicaments prescrits à 90 ou 80 %. Excédentaire, il est souvent cité en modèle.
Un système souvent cité en exemple

Un système souvent cité en exemple
Crédit photo : AFP

LE « RÉGIME LOCAL » est l’un des nombreux aspects du « droit local » directement lié au passé de la région (voir encadré). Il concerne aujourd’hui 2,4 millions de salariés, retraités et ayant droit, vivant dans les départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle. Il a versé en 2010 450 millions d’euros de prestations à ses assurés, dont 100 millions au titre des dépenses pharmaceutiques. Les vignettes blanches sont ainsi prises en charge à 90 % et les bleues à 80 %, les vignettes à 15 % restant en revanche au même taux qu’ailleurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte