Réforme des retraites

Le régime des pharmaciens menacé  Abonné

Publié le 28/10/2013
Une disposition du projet de réforme des retraites, en discussion au Parlement ces jours-ci, menace directement l’autonomie de la Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) et de ses sections professionnelles, dont la Caisse nationale d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP) fait partie. Enjeu probable de ce projet qui suscite la colère des libéraux : les réserves financières de ces régimes dans lesquelles l’État pourrait être tenté de puiser.

LE PROJET DE LOI « garantissant l’avenir et la justice du système de retraites », porté par Marisol Touraine, a été adopté par l’Assemblée nationale la semaine dernière. Il arrive en discussion au Sénat cette semaine, pour une adoption définitive prévue le 5 novembre. Jusqu’à présent, il a rencontré peu d’écho dans l’opinion, tant les mesures proposées pour remédier aux difficultés présentes et à venir des régimes de retraite par répartition semblent prudentes (voir encadré).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte