Un débat télévisé utile

Le PS reprend la main  Abonné

Publié le 19/09/2011
Le premier débat télévisé auquel ont participé jeudi dernier les six candidats socialistes à la présidence de la République a été utile à divers titres. Il leur a permis d’aborder ensemble les problèmes de fond, de marquer chacun sa spécificité, de revenir aux problèmes pressants de la France dans un contexte où les « affaires » tendaient à distraire l’opinion des questions urgentes.
Six candidats bien tempérés

Six candidats bien tempérés
Crédit photo : AFP

MÊME LE TRIOMPHE de Nicolas Sarkozy lors de son voyage inattendu, le jour même, en Libye n’a pas diminué l’intérêt du public pour le débat socialiste qui a été au demeurant bien organisé, équitable pour les candidats et n’a été nullement complaisant. Certes, l’émission fut longue et la nature des dossiers évoqués (la fonction publique et son financement, la dette et les déficits ou l’énergie nucléaire) ne se prêtait guère à des coups de théâtre ou à des rebondissements.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte