Le projet qui veut casser l’officine  Abonné

Publié le 15/09/2014
Une version du projet de loi sur la croissance et le pouvoir d’achat circule actuellement*. Fuite organisée ? Ballon d’essai ? Version définitive pour préparer les esprits ? Difficile de répondre à ces questions. Une chose est sûre, le projet irrite les pharmaciens. En effet, il ne prévoit pas moins que de remettre en cause le monopole de dispensation et d’ouvrir le capital des officines.

CE N’EST PAS la première fois que le monopole de dispensation des pharmaciens est remis en cause. Mais aujourd’hui, l’attaque ne provient pas d’un énième rapport, mais d’un projet de loi. Plus précisément, il s’agit d’un avant-projet révélé la semaine dernière dans la presse. Tout n’est pas encore tranché et des arbitrages sont encore attendus. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a ainsi récemment déclaré qu’elle devait encore discuter du sujet avec le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte