Le profil des maladies a changé  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 08/06/2017
Le Dr Ayden Tajahmady, directeur adjoint de la direction de la stratégie, des études et des statistiques de la CNAMTS, observe que les nouveaux traitements constituent des traceurs intéressants pour appréhender les maladies rares de manière statistique.

Le Quotidien du pharmacien. - La transition épidémiologique n’apparaît-elle pas aujourd’hui comme un facteur dont il faudra de plus en plus tenir compte ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte