Le problème du cadencement  Abonné

Publié le 26/05/2011

Certains industriels avancent une autre cause des ruptures d’approvisionnement : le cadencement des livraisons. En fait, explique l’un d’entre eux, les grossistes demandent désormais aux laboratoires de ne les livrer qu’une seule fois par semaine. La raison ? La gestion du personnel étant aujourd’hui à flux tendu, le cadencement permet aux répartiteurs de mieux s’organiser. Mais, il arrive qu’entre deux livraisons, certains produits viennent à manquer chez le répartiteur alors qu’ils sont en stock chez le fabricant.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2840