L’opinion et les extrêmes

Le problème, c’est le Front  Abonné

Publié le 23/09/2013
La percée du Front national se traduira nécessairement par des gains électoraux substantiels aux municipales et aux européennes de 2014. Les stratégies mises en place à droite et à gauche pour contenir le FN n’ont produit aucun résultat. Marine Le Pen a modernisé le parti de son père et en a changé les ambitions : il ne s’agit plus d’un mouvement de protestation, mais d’une formation qui entend bel et bien conquérir le pouvoir et l’exercer.
Marine Le Pen a rénové le Front

Marine Le Pen a rénové le Front
Crédit photo : s toubon

LE FN engage et forme des cadres, tente d’être présent dans toutes les communes, fait appel à un nombre croissant de jeunes. Il se présente désormais sous un aspect débarrassé des éructations de Jean-Marie Le Pen, presque aimable, sinon pour ses adversaires, près du peuple et des foyers pauvres, universel en quelque sorte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte