Dans la vallée du Méandre, en Turquie

Le printemps en Égée  Abonné

Publié le 16/03/2009
De l’antique Pamukkale à Bodrum
Le " château de coton » formé par les eaux calcaires à Pamukkale

Le " château de coton » formé par les eaux calcaires à Pamukkale

Quelle surprenante promenade que celle « sur » les eaux calcaires de Pamukkale, que les Turcs ont surnommées le « château de coton ». Cette curiosité naturelle, visible dans la vallée du Méandre, est le fruit du jaillissement des sources chaudes sur les collines qui, saturées de sels minéraux, se figent une fois à l’air libre en nappes blanchissimes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte