Soins transfrontaliers dans l’Union européenne

Le principe du droit des États à planifier leurs dépenses réaffirmé  Abonné

Publié le 27/01/2011
Le Parlement européen a adopté, la semaine dernière, la directive européenne organisant les soins transfrontaliers, qui permettra aux patients d’un État membre de se faire soigner librement ou presque dans un autre État que le leur, tout en étant remboursés par leur pays d’affiliation au même tarif que s’ils étaient traités chez eux.
Délivrance d'une ordonnance dans une pharmacie allemande

Délivrance d'une ordonnance dans une pharmacie allemande
Crédit photo : abda

LA DIRECTIVE européenne organisant les soins transfrontaliers, qui entrera en vigueur fin 2013, ne concerne pas directement les pharmaciens, dans la mesure où il aborde essentiellement les soins et très peu les médicaments. Mais il reprécise néanmoins un certain nombre de principes qui, eux, intéressent la profession au premier degré.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte