Le point de vue de l'UTIP  Abonné

Par
Christine Nicolet -
Publié le 03/02/2020

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune au profil neurodégénératif en terme d’évolution, qui se déclare dans la majorité des cas chez des sujets jeunes. Le processus de dégénérescence est imprévisible et fluctuant, son retentissement sur la vie quotidienne, familiale et professionnelle peut être lourd. Grâce au traitement de fonds, on peut réduire la fréquence des poussées et de ce fait retarder, voire empêcher l’évolution progressive, donc le handicap, dès lors qu’ils sont prescrits suffisamment tôt, ce qui rend nécessaire un diagnostic effectué le plus précocement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte