Le point de vue de l’UTIP  Abonné

Publié le 18/07/2009

Les hommes, contrairement aux femmes, voient relativement peu leurs médecins pendant leur vie d'adulte, sauf quand ils sont malades. Il est néanmoins nécessaire pour tous de faire le point régulièrement sur leur état de santé. Ainsi, vers l’âge de 50 ans, un bilan est fréquemment utile, notamment au niveau prostatique car l'hypertrophie bénigne de la prostate est fréquente à cette période de la vie. Il s’agit d’une maladie bénigne et capricieuse dont l'évolution varie dans le temps.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte