Le point de vue de l'UTIP  Abonné

Par
Danielle Roquier Charles -
Publié le 06/11/2017

L’occasion de rappeler ici la vigilance que nous devons avoir par rapport à la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Les indications les plus justifiées de ces derniers sont le traitement symptomatique au long cours des rhumatismes inflammatoires chroniques et celui, de courte durée, des poussées aiguës des rhumatismes abarticulaires et des rhumatismes microcristallins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte