Le point de vue de l'UTIP  Abonné

Par
Danielle Roquier Charles -
Publié le 15/05/2017

Comme pour toute maladie chronique, une prise en charge ne peut être optimale sans une éducation thérapeutique adaptée. Les mesures hygiénodiététiques doivent être expliquées et tenir compte des comorbidités fréquemment associées, notamment le diabète et les dyslipidémies. Il est en effet bien établi que la goutte est associée à une augmentation du risque cardiovasculaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte