Le point de vue de l'UTIP  Abonné

Par
Publié le 23/01/2017

Malgré l'existence de nombreux produits sans gluten, le régime d'un patient intolérant au gluten peut être vécu comme une véritable frustration, voire comme « désocialisant », notamment chez les adolescents. De nombreuses études montrent qu'à terme, le régime est mal suivi par 10 à 40 % des patients adolescents ou adultes. Il faut donc être vigilant et bien accompagner les patients qui doivent systématiquement consulter le médecin une à deux fois par an, ainsi que la diététicienne dont les interventions aideront à la bonne observance du régime.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte