Le point de vue de l'UTIP  Abonné

Par
Publié le 05/11/2018

On parle de plus en plus du rôle du microbiote intestinal qui, lorsqu’il est déséquilibré (dysbiose), participe à la physiopathologie des MICI. Une dysbiose peut favoriser la colonisation intestinale par des bactéries entraînant une inflammation intestinale chronique. Elle peut aussi être responsable de la modification du contenu laminal (mucus, acides biliaires) qui participe aussi à l’installation de cette inflammation chronique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte